MegaZine3 requires JavaScript and Adobe® Flash® Player 10

Please ensure you have JavaScript enabled in your browser. Even if you do not have the Adobe® Flash® Player installed, this may allow a fallback version to be rendered.

To install the Adobe® Flash® Player, follow the links below:

Get Adobe Flash Player

If you still encounter problems after installing the Adobe® Flash® Player, from the above link, try this one:

Get Adobe Shockwave Player

Powered by MegaZine3

ULM • AVIONS LEGERS • GYROS www.uol-moteur.fr a version• d6finitive PENDIRE PRESENTATION EVASION > Iphone en ULM > S6curitö : Eve'd.t. r Eurostar > Pilotage : mentale > Tecnam P2008 Beaute italienne > La neige ca vous gagne ! n° 289 > mars 2010 - 6,30 € Imprime en France - Printed in France ememilia. et \\\ . , > Alle sans mät DTA Magic M 03295 - 289 - F: 6,30 € 1 11 11 1 1 Test SPARVIERO 100 Cet ULM moderne, d'un bon rapport qualit6/prix, b6n6ficie maintenant d'une esthätique flatteuse tout en perdant un peu de poids. Les quelques toutes derniäres ameliorations augmentent encore un peu ses performances, notamment en terme de vitesse. Vol Moteur s'est rendu en Italie pour d6couvrir la version d6finitive du prometteur Sparviero. • '" • • ••• ••.-0 - ^ AVIS DE LA REDACTION / • Bon rapport qualite/prix • Look amäliorä • Poids en baisse • Facilite generale — Details ä finaliser : strobe disgracieux SPARVIERO 100 CHEZ Pro.Mecc En arrivant chez Pro.Mecc en Italie, la societe propriete de Mauro Dono, celui-ci s'excuse de la simplicitd de ses ateliers : « Nous pref&ons mettre tous les avantages de notre cötj pour produire des appareils ä bas prix. Nous redistribuons l'argent gagne dans des outils de production et de bons salaires pour nos ouvriers. D'aut investissent dans des batiment d prestige, chacun son choix ». Po lus 1., es imont la et pas une entrons dans le oü le dernier morviero 00 est en assems les salles adjacentes, te heure tardive du soir, pousser cet argument encor Mauro souligne que l'u meubles regroupan propriete de Prs M: banque. Int hall de p dele d bla mdme plusieurs hommes s'affairent encore au travail. Ils produisent des pieces pour les entreprises adrospatiales italiennes comme Alenia, Augusta Westland et Piaggio Aero dont Pro.Mecc est un sous-traitant. En effet, la socidtd a initialement ete creee en tant que fournisseur de l'aviation certifide (ISO 9001 et EN 9100), principalement dans le domaine militaire. C'est depuis peu que Pro. un l'entreprise produit aussi des pieces pour les fabricants d'avions civils et construit actuellement son ULM. Pro.Mecc a rachete la societe Fly Line en avril 2008 et avec elle un demonstrateur d'avion ultra-ldger. II a ete interessant ä plus d'un titre. C'est un appareil ä ailes basses con9u par Giuseppe « Pino » Milito. C'est en 2003 que le Revenge M10 arrive sur le marche. En 2008, treize machines ont ete produites. Milito, qui a maintenant intdgrd Pro.Mecc, a pour mission de continuer le developpement et le perfectionnement du modele Revenge (la revanche). «Je voulais ce nom pour prendre la hausse des prix ä contre-pied et souhaitais construire quelque chose d'enfin abordable pour de nombreux pilotes. C'est une des raisons pour laquelle les premiers Revenge M10 etaient NuipA du moteur Rotax 582 bon marcH avec 64 ch. » Aujourd'hui, le Revenge M10 a evolue et porte un nouveau nom : le Sparviero (dpervier en italien). Si sa conception de base semble s'appuyer sur son prdddcesseur M10 original, il a dtd significativement amdliord par Pro.Mecc en utilisant l'expertise de Ateliers. Le Sparviero est construit dans des ateliers spartiate ce qui n'e rien ä Jag qual' va döjä sur une övolution du Sparviero avec Le concepteur. Giuseppe « Pino » Milito. 16 _MINIL4._ 03/2010 Pino Milito. Depuis sa premiCre prdsentation ä la mi-2009, le poste de pilotage du Sparviero a dtd renforcd avec du carbone et se voit dquipd d'un nouveau tableau de bord. Des changements ont dgalement dtd effectuds, notamment au niveau du capotage du moteur, du train avant et du bout des ailes. Mais les concepteurs ne se sont pas arrdtds lä. Tout rdcemment encore, ils ont prdsentd d'autres amdliorations du Sparviero. Pro.Mecc a rapidement remarqud le bel embonpoint de son dpervier devenu un peu trop lourd ä son goüt. Une maladie qui touche beaucoup d'ULM ! Les nombreuses dvolutions sur le Sparviero avaient laissd des traces sur son poids, de sorte qu'il pesait 300 kilos, sans parachute de secours, soit 15 kilos de plus que le Revenge M10 original. La jeune dquipe de Mauro Dono prescrivit un rdgime rigoureux pour leur ULM. La machine dquipde de son parachute pCse maintenant 289 kilos. Ce gain notable a dtd rdalisd en grande partie gräce ä l'utilisation de fibre de carbone plutöt que de la fibre de verre d'origine. Aujourd'hui, le fuselage est entiCrement composd en fibre de carbone. Le longeron principal de l'aile se compose ddsormais d'un noyau enduit PVC avec armature en fibre de carbone sandwich. Chaque surface de l'aile comporte deux coques en fibre de verre, qui ont dtd renforcdes ä l'emplanture et dans la zone du marche-pied. La structure des support de sieges a dtd abaissde. Ainsi, la verriCre a pu ötre rd huit centimdres en hauteur. C dification du cockpit rend l'ap plus dldgant. • Verhöre. Elle a ötö röduite de huit centims a ur. Les commandes de vol sont protögöes par de petits caches aörodynamigues. e. Cette petite qui surplus de stab taire protöge l'ötambot et conföre un Strobe. Ce feu disgracieux sera remplacö par un ensemble de feux de position plus aörodynamigues. 03/2010 ESSAI EN VOL Par Phil' e eran C'est avec Rolland Chevallier, rencontre quelques semaines auparavant lors du rassemblement de Blois que j'ai effectue cette evaluation. L'importateur Pro.Mecc pour la France nous vient de l'aviation generale. L'evolution ä ses dires « positive » de l'ULM l'a incite ä rejoindre les rangs de la veritable aviation de loisir. Comme beaucoup, ('heure de la retraite venue, il a deeide de se lancer dans l'importation pour lutter contre l'oisivete. Comme chacun sait, elle est märe de tous les vices, mais aussi le puissant ferment d'une selerose intellectuelle propice ä un passage premature de l'arme ä gauche que, bien entendu, personne ne lui souhaite ! ACCES Ä BORD Je fais en sa compagnie le tour de l'appareil. Je n'ajouterai rien ä la description qu'en fait mon collägue allemand dans sa tres interessante visite du constructeur sinon que les proportions generales de ce Sparviero donnent confiance möme si j'ai le sentiment que le dessin initial n'emane pas d'un homme issu du serail aeronautique. Les marche-pieds metalliques disponibles des deux eines que l'espace degage laisse par les 40 degrös de volets filitent la montee ä bord. L'acces ä la cabine est donc fräs facile d'autant que la verriere articulee vers l'avant et, maintenue par des verins de coffre erhöre automobile, s'ouvre trös largement. Une fois installe, on decouvre une position lägerement allon- gee exträmement favorable ä la croisiere alJiiers sont reglables au sol uniquement. Chaque o ant ose de son manche, mais la commande de gaz s auxiliaires que sont le trim, le starter, le frein et t places sur la console centrale. Sur le mod' .gencement evolue encore avec une meilleure d' ositi. 'apparition d'un rap- pel de position electriqu = s : 0 -15 - 30 et 40 degrös au lieu des repöres sur le s a on avis pourtant suffisants. DECOLLAGE Fermeture de I. r e marrage du 912. II est chaud, car nous avons deja = a mission photo. Un peu de gaz met le Sparviero en m ent. La fourche avant conjuguee rigide- ment auf paloners permet un guidage tres precis et un demi- tour Edji moins Mine demi-envergure. Je decouvre, cette fois tant que pilote, l'aerodrome prive de Monhoudou. La bande zonnee de 700 m offre une legere declivite vers le sud. Le nt, en travers, me fait choisir le sens de la descente aussi us la remontons jusqu'au seuil 20. La lame de train principal en carbone absorbe bien les quelques bosses du terrain ayant echapp6 ä mon attention. Demi-tour, un cran de volet, paramätres dans le vert, j'ouvre les gaz en grand. Le moteur prend 5 000 tr/min et nous sommes en l'air en 8 secondes avec 15 km/h de vent plein travers gauche. La rotation a lieu ä 80 km/h indiques. Une legere correction au pied droit est utile pour maintenir la bille au centre. Volets rentres, ä 110 km/h indiques, j'obtiens 4,9 m/s de taux de montee malgre notre masse au decollage plus que consequente ! Nous grimpons ainsi jusqu'ä 3 200 pieds oü nous trouvons une atmosphere parfaitement calme. Je passe en palier en laissant ace616- re jusqu'ä la vitesse de manoeuvre,180 km/h. Pour la maintenir, il me faut reduire la puissance jusqu'ä 4 500 tr/min. Le taux de roulis de 45° ä 45° est de 2,2 s ä droite et 2,5 ä gauche, un peu plus, sans doute en raison du couple de l'hälice. Le couplage roulis-lacet est parfait et une fois installe en virage ä 45 degrös, il suffit d'une falble application du manche ä cabrer avec un peu de pied ä 'Interieur du virage pour bien coordonner le tout. Les efforts sont legers sur les trois axes, mais bien equilibres avec en tangage un effort par G positif comme l'indique la necessite de maintenir une pression ä tirer en errille EN VOL La stabilite tangage manche libre est po avec un retour ä la vitesse de compensation en une oseillapon et demie de periode 40 secondes. En lacet, l'eppareil est egalement stable et qui plus est, bien amorti,'squ'apräs sollicitation au palonnier, il revient dans l'axe sans i rvention et sans depasser la position neutre. Le roulis est pr sei, parfait avec une stabilitä positive et rappel vers ('horizontal jusqu'ä 20° d'inclinaison. Passons aux vitesses minima. En lisse, le decrochage survient ä 70 km/h indiques. Avec les 30 degrös de volet, il intervient cett is ä 65 km/h indiques, la perte de hauteur est d'envi- ro 0 m. Dans les deux cas, le salut est doux et bien dans I'a Puls e cela se passe si bien, j'essaie les decrochages 30°. C'est toujours aussi rassurant, car avec la bille, e il se doit bien centree, l'appareil diminue möme son inson pendant le salut. Une mesure de la vitesse minimum contröle au GPS par notre methode habituelle me donne, toutes corrections faites y compris de masse, 71,5 km/h ce qui est dans la moyenne basse de ce genre d'appareil. Le contröle dans cette configuration habituellement delicate est ici partieuliörement facile. A l'autre extremite de la plage de vitesses, manette de gaz en butee, le badin indique 235 km/h en palier avec 5 500 tr/min au compte-tours. Le contröle au GPS en appliquant les corrections qui vont bien, me donne 221 km/h en conditions standard. Compte tenu de la surface importante de l'aile, 12 m2, c'est plutöt bien ! Le constructeur a annonce ä notre confröre un gain de 15 km/h avec la nouvelle verriere abaissee. C'est ä mon avis tres optimiste, mais 8 ou 10 km/h sont trös plausibles et mettront le Sparviero dans le peloton des bons appareils dans ce domaine. Moteur coupe, le taux de chute est assez falble, 2,3 m/s ä 100105 km/h, ce qui donne une Finesse de plus de 12 de quoi chercher un terrain sans trop d'angoisse en cas de panne qui peut toujours arriver (si, si !). Les effets moteur sont pratiquement imperceptibles. Tout juste le nez baisse-t-il lorsque Ion reduit la puissance. Les volets, en revanche, provoquent un bon couple piqueur ä la sortie et cabreur ä la rentree. Cela se compense heureusement facilement avec le trim. ATTERRISSAGE L'approche est fräs simple compte tenu de l'excellent comportement du Sparviero ä toutes les vitesses. Avec 15 degres de volets, la vent arriere est fräs stable et, avec un peu de gaz, toutes les corrections peuvent etre appliquees rapidement et intuitivement. La finale se fait avec 30° toujours aussi facile et precise. Je me suis laiss6 surprendre par l'aerologie locale en depit des avertissements de Rolland qui m'annoneait une degueulante en entree de piste. Un petit coup de gaz m'a permis de me rallonger et de toucher en douceur sans trop flotter audessus de la piste malgre la descente. II faut dire que j'avais passe en courte le dernier cran de volet, 40°, qui augmente la trainee plutöt que la portance. Le second tour de piste a ete per-feit ! Le freinage est efficace et malgre la descente nous avons pu prendre la bretelle placee aux deux tiers de la Piste alors que j'avais atteint dans le premier quert. II faut dire que le toucher peut se faire ä moins de 60 km/h indiques ce qui decharge sensiblement le boulot des freins. 18 03/2010 03/2010 19 Virage. Le couplage roulislacet est parfait et une fois installö en virage ä 45 degrös, il suffit d'une faible application du manche ä cabrer avec un peu de pied ä l'intörieur du virage. SPARVIERO 100 Tableau de bord. II est composö d'une seule piöce entiörement en fibre de carbone. Elle est en standard sur toutes les nouvelles machines. Cette verridre offrant moins de trainde contribue ä une augmentation notable de la vitesse de pointe, prds de 15 km/h. L'ancienne verridre plus haute est toujours disponible, mais en option. Elle offre plus de volume et d'espace ä I'dquipage, ce qui peut constituer un bon point pour l'dcolage par exemple. Le compartiment ä bagages, beaucoup plus import constitue l'autre belle innovation. Toutefois, il faut moddrer ses ardeur • ro e rond autour des bords a considörablement amöliorö sa rigiditö. Le capot moteur. Ce La totalitd de cet espac e sei ga- lement utilisable la ersion LSA actuellei en e pement. sii, BEAU Ce qui premier abord lors de te ee de l'usine, c'est le e techniciens et ouvriers la construction. C'est assez 'nh tuel sur ce segment de prix pour soulignd. L'exemple le plus flagrant sont les tresses dlectriques utilisdes sur le Sparviero que l'on retrouve plutöt sur des productions d'avions commerciaux ou militaires. Nous voyons ici que Pro.Mecc a une grande expdrience en tant que fournisseur pour l'industrie adrospatiale. Quand an enldve le haut du capot moteur, les bords raidis sont visibles. Ce profil stratifid rond autour des bords a considdrablement amdliord la rigiditd du capot moteur tout entier. Le cardnage est lui-mdme (tune construction trds solide et robuste et ne ressemble pas aux parois d'un pot de yaourt. La roue de nez est fixde sur la cloison pare-feu. Elle est com ande palonniers. Pour le refroidisseme , n conduit canalisant l'air ateur du Rotax est instalk. Il es en fibre de carbone e lie IUbrend particu- lidremeet ef adiateur d'huile est nt sous le cöne d'h Dono m'informe que le arvie est actuellement presque uipd du moteur Rotax 912 S, si cet ULM pourrait se contenter 80 ch. L'option du Jabiru est dgaement disponible. A L'INTERIEUR Le Sparviero en offre encore beaucoup pour ce segment de prix. Tout le tableau de bord est composd d'une seule pidce entidrement en fibre de carbone. Il est attachd avec quelques vis et peut eire retird en un clin d'oeil pour un entretien facile. Tous les fils dlectriques sont regroupds en deux brins munis d'dpingles ä blocage rapide, faciles ä ddconnecter en quelques secondes. Les ailes du Sparviero ont un profil Naca 63-415 avec un diddre positif assez fort de 4,82 degrds. Pour des raisons de production, elles sont rectangulaires, de sorte que toutes les nervures sont identiques. Les ailes sont ddmontables et seuls deux boulons sont ndcessaires pour les attacher ensemble dans le fuselage. Les connexions pour les volets d'atterrissage et les ailerons sont ddsormais corkues comme des baionnettes, rdalisdes en acier inoxydable. Toutes les charnidres de gouvernes et de volets sont en aluminium tailld dans la masse, dquipdes de roulements. Fait intdressant, les volets et les ailerons sont interchangeables. Leur corde est assez forte, 0,39 m pour une envergure de 1,74 m. Les deux rdservoirs mdtalliques d'une contenance de 50 litres sont placds dans les ailes. En outre, deux rdservoirs de 18 litres peuvent dtre rajoutds. En se promenant autour du Sparviero en construction, il est frappant de voir combien d'efforts ont dtd apportds dans l'amdlioration adrodynamique. 20 03/2010 Un conduit canalisant I'air a ötö spöcifiquement röalisö pour assurer un bon refroidissement du moteur. Les jonctions de l'aile au fuselage sont efficacement diminudes par des Karman profilds. Un petit cardnage masque la sortie du cäble de gouvernail ä l'arriCre du fuselage. On ne peut pas dire que le strobe sur l'empennage vertical soit, quant ä lui, profild. Mauro Dono me confirme que cela sera bientöt rdsolu par l'utilisation d'un ensemble strobe-feux de position implantd dans les extrdmitds des ailes. Au bout du fuselage sous l'empennage, je ddcouvre une petite ddrive que nous n'avons pas vue sur le modele de test. Il semble qu'elle ait dtd faite en rdponse ä une demande spdciale de l'importateur francais. Cette petite quille suppldmentaire pro tCge Fdtambot et confCre un surplus stabilitd de route, iddal en navi Les nouveaux longerons e compd dösormais d'un noyau en PVC./ec armature en fibre de andwich. BILAN Essay dans sa version initiale ce Sparviero est ddjä une rdussite. Dotd de performances trCs correctes compte tenu de sa grande taille, il brille surtout par son comportement aux commai . Ceci permettra de le confier t pilotes bien ddgrossis qui a sa stabilitd, sa bonne mania rdactions trCs prdvisibl elle version devrait ap e Per- formances et moi e pour un prix inchan d. der de plus ? Pour com i la me de modCles, un U n trant est en cours de fi 's •le Sparviero RG pourra ve quiner les MCR, VL3 ou c sur leur terrain de jeu avec arif certainement trCs attractif. Ce nier sera trCs vraisemblablement prdsentd au cours du prochain salon Aero de Friedrichshafen qui se tiendra du 8 au 11 avril prochain. Vos reactions : redactiongtlying-pages.com SPARVIERO Dimensions Envergure 9,028 m Surface 12 m2 Masse ä vide declaree 289 kg avec parachute Moteur Rotax 912 ULS 100 ch Reducteur 2,43/1 Hefte Duc Swirl tripale Masse max. 472,5 kg Reservoir 2 x 45 1 Prix du modele essaye sann radiocom 48 500 euros T kr, Prix du modele de base 52 000 euro Equipement Freins disques hydra s Frein de parc o ' Aöration • s catr capot Radio Fit Transpondeur GPS A ap C diti • de l'essal Masse au de 526 kg Temperature - 9°C Pressi 1 001 hPa Pi 21IL 20 20 km/h I/Dir - '.n 110° Altit de travail 3 200 ft QNH Performances relevees pendant I'essai Temps de decollage 7 s Va 180 km/h Taux de roulis D 2,2 s/90° ; G 2,5s/90° Vz 4,9 m/s ; 110 km/h ; 5 000 tr/min VsOi 65 km/h VmcO en palier 85 km/h V max corrigee 221 km/h Vne 277 km/h Nota : Vi, Vitesse indiguäe par I'instrumentation de bord ; Vmax, Vitesse mesuree ä pleine admission au GPS sur trois branches ä 120° ; Vmc, vitesse minimum de contröle tout sorti ; Vmax est corrigäe de la densite, de la tempärature et du regime moteur ; Taux de roulis mesure d'une inclinaison stabilisee ä 45° au passage sous 45° sur I'autre bord en utilisant commandes de lacet et roulis ä I'optimum Vz, Vitesse de montäe mesuräe ä I'alti/chrono. Le rägime est celui indiguä par I'instrumentation de vol. La masse d'essai est calculäe ä partir de la masse ä vide indiguäe dans le paragraphe « Dimensions » Tableau de bord Variomötre ; anemometre ; altimetre ; bille ; compte-tours ; jauges droite et gauche ; pression d'essence, pression d'huile ; temperature d'eau/culasse ; temperature d'huile ; EGT double ; horamötre Confort Largeur 1.18 m Hauteur 1,00 m Longueur 1,05 m Sieges fixes Palonniers reglables au sol Visibilit6 Avant bonne Latörale trös bonne Superieure excellente Inferieure moyenne Arriöre moyenne S6curit6 Attache pilote 4 pts Pts dangereux RAS Deb. commandes RAS Reglage instruments RAS PASSION-LIBERTE, Fredonne 72110 Saint-Cosme-en-Vairais Töl : +33 (0) 233 250 099, www.multiaxe.info 03/2010 21